Anatomie de l'oeil

Anatomie de l'oeil

L'oeil mesure environ 2,5 cm de diamètre et pèse environ 8 grammes. Il est formé de 3 enveloppes, ou tuniques, entourant une substance gélatineuse appelée le corps vitré. Les trois tuniques s'appellent la tunique externe, la tunique moyenne, et la tunique interne.

 

Tunique externe

  • La sclérotique (le blanc de l'oeil) est la plus résistante des tuniques de l'œil ; elle le protège des dégâts mécaniques et soutient sa structure. Elle se prolonge en avant par la cornée.
  • La conjonctive est une muqueuse transparente qui recouvre la partie antérieure de la sclérotique et qui produit un mucus lubrifiant.
  • La cornée (la vitre de l'oeil) est la partie transparente au centre en avant de l'oeil, qui permet le passage des rayons lumineux. C'est la partie la plus riche en nerfs du corps, ce qui la rend très sensible.

Tunique interne

  • La rétine est la tunique sensible de l'œil. Elle est formée de cellules sensorielles, les cônes (vision diurne=jour) et les bâtonnets (vision nocturne=nuit), et de cellules nerveuses, les neurones.
  • La macula est la partie centrale de la rétine. Elle est indispensable pour la précision de la vision.
  • Le nerf optique est formé du regroupement des fibres nerveuses de la rétine et conduit l'information visuelle au cerveau.   

Tunique moyenne

  • La choroïde est une membrane vascularisée qui assure la nutrition de la rétine. Les cellules de cette tunique renferment un pigment, la mélanine, qui lui donne une couleur brun-foncé, afin que les rayons ne pénètrent que par la pupille. La choroïde forme en avant l'iris.
  • L'iris donne la couleur à l'œil. Il est percé en son centre par une ouverture circulaire la pupille, qui se dilate ou se contracte selon l'intensité de la lumière, grâce à l'action des muscles lisses de l'iris.
  • Le cristallin est un petit disque fibreux, transparent et flexible qui permet de focaliser l'image sur la rétine en fonction de la distance.
  • Le corps ciliaire sécrète l'humeur aqueuse. Il contient un réseau de muscles qui permettent de modifier la courbure du cristallin afin de rendre la vision nette.   

Annexes de l'œil

  • Les muscles oculomoteurs servent aux déplacements des yeux dans les différents direction du regard. Ils veillent au bon alignement oculaire.
  • La paupière permet l'étalement du film de larmes et la protection de la cornée.
  • la glande lacrymale, située au dessus et latéralement par rapport à l'oeil, sécrète 40 % de nos larmes, le reste étant produit par des glandes accessoires.