Pathologies de l'oeil

DMLA

La DMLA (Dégénrescence Maculaire Liée à l'Age) est une maladie du centre de la rétine (macula) qui touche les adultes âgés. Elle entraîne une perte de la vision centrtale. Elle peut empêcher de lire ou de reconnaître les visages. Toutefois, elle ne rend pas aveugle du fait que la vision périphérique est préservée.

On distingue 2 formes de DMLA: la forme sèche et la forme humide.

DMLA sèche

Dans la forme sèche (non exsudative) de la DMLA, des débris cellulaires, appelés drusens, s’accumulent entre la rétine et la choroïde ce qui empêche le bon fonctionnement de la rétine. A terme, les drusens se résorbent avec une atrophie de la rétine.


 

Aucun traitement n’est disponible pour cette pathologie, mais des compléments vitaminiques et des doses élevées d’antioxydants, lutéine et zéaxanthine sont conseillés pour ralentir la progression de la DMLA sèche.

DMLA humide

Dans la forme humide (exsudative) de la DMLA, des vaisseaux sanguins anormaux se développent sur la choroïde derrière la rétine, ce qui provoque une fuite de sang et de protéines sous la macula. Si aucun traitement n’intervient, le saignement, le suintement et la cicatrisation de ces vaisseaux sanguins finissent par provoquer des dommages irréversibles au niveau des photorécepteurs et une perte rapide de la vision.

Les anti-angiogéniques ou anti-VEGF (anti-vascular endothelial growth factor) peuvent faire régresser les vaisseaux sanguins anormaux lorsqu’ils sont directement injectés dans le corps vitré. Les injections doivent être répétées chaque mois. Ces nouvelles molécules sont notamment le Ranibizumab (nom commercial : Lucentis), le Bevacizumab (nom commercial : Avastin), l'Aflibercept (nom commercial : Eylea)

 

Retour